Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*archives*

28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 12:10

A chaque fois que je lui dis aurevoir, je me demande si je le reverrais.

Il parait si serein.

Elle, elle ne dit rien. Elle continue d'avancer comme si c'était normal, même pas comme une épreuve, juste comme une réalité, leur réalité.

Elle, je l'admire pour son courage et je m'effraie de son sang froid.

Les Vieux ont cette capacité de prendre les choses différemment, en haussant les épaules. Une fatalité.

Il a beaucoup maigri, il est blanc. Le combat contre la maladie ne l'intéresse pas, il a fait son temps, il attend. Il croit en Dieu, et je crois que ça l'aide.

Elle ne pleure pas, elle prend les choses comme elles viennent.

Est-ce de l'inconsience ? Est-ce de la folie ?

Elle est devenue dure avec le temps et la perte d'êtres chers.

Chez eux, tout est calme et routinier. Le feu crépite dans la cheminée, la vieille horloge est arrêtée.

La fatigue des corps et de l'esprit les emporte, les Vieux.

Nous, on s'agite, on crie, on lutte, on se plaint, on trouve injuste, on est triste, on a peur.

Mais ça ne les atteint pas aux Vieux.

Eux, ils rêvent juste de Paradis.

Partager cet article

Repost 0
Les petites créations de Marina
commenter cet article

commentaires