Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*archives*

23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 10:03

J'ai découvert cette discipline qu'est le théâtre d'impro grâce à ma soeur, qui fait partie d'une troupe La Brique à Toulouse et que j'ai vu en représentation pour la première fois, il y a 7 ans environ contre La Licoeur au BT 59.

Je dois dire que j'ai été hyper impressionnée.

Tu connais pas le théâtre d'impro ? C'est vraiment chaud comme sport, ouais c'est hyper sport parce que tu dois faire rire, écouter les autres, être créatif, respecter les règles, et tout ça en moins de quelques secondes de reflexion ...

D'abord, tu prends place dans le public mais tu fais bien attention car sur ton siège, il y a une paire de chaussette, et des cartons avec deux couleurs différentes.

La première fois, j'ai mis les chaussettes (j'avais un peu froid) et je suis allée mettre les cartons à la poubelle (avec mes chaussettes) pensant que le saligo d'avant avait fait traîner ses prospectus ... Mais j'ai compris que j'avais tout faux, lorsque je me suis aperçue que l'ouvreuse me regardait avec des gros yeux ... Alors, j'me suis dit qu'en fait, il faisait pas si froid, et que les gens, ils étaient pas si sales ... j'ai donc retiré les chaussettes en faisant bien attention à ne pas tomber en les enlevant (car c'est surtout au moment où tu sens observée en enlevant ta chaussette, que là, tu tombes hein?). Et puis, j'ai récupéré les cartons dans la poubelle et je les ai bien gardés dans ma main de néophyte.

Explication : La chaussette sert à être jetée sur la scène, si tu es mécontent (attention tout de même à ne pas viser les joueurs ... d'ailleurs, moi si j'étais joueuse, j'aurais trop envie de griffer le visage de celui qui m'aurait lancé la chaussette dans la tronche...).

Et les cartons ? Ils servent à voter , bien sûr ! Pour l'équipe que tu as le plus aimé à la fin de chaque séquence.

Sur la scène, les équipes arrivent et s'échauffent, se présentent, disent des trucs que tu comprends pas car le micro n'est pas encore branché, se bisent, puis se placent chacune d'un côté de la scène, face à face, laissant au milieu la place au ring d'impro.

Le présentateur présente l'arbitre et ses deux accolytes : eux, ils sont méchants, il faut les huer, voire même leur jeter les fameuse chaussettes ...

L' arbitre siffle les fautes et compte les votes à la fin de chaque séquence de jeu.

De nature vexatoire, les équipes doivent être gentilles avec l’arbitre. D’où l’expression: Bonjour monsieur l’arbitre!

DEBUT DE LA PARTIE : l'arbitre lit ce morceau de papier qui va déterminer

le thème du jeu à venir, genre " retrait rapide",

à la manière du marquis de Sade (mais il existe aussi : à la manière de Molière, d'Anton Tchekhov, de Marcel Pagnol, d'Eugène Ionesco, de William Shakespeare, de Franz Kafka, d'Émile Zola, de Tex Avery, de Jean Racine, d'Arthur Conan Doyle, de Charlie Chaplin, d'Alfred Hitchcock, de Raymond Devos, de Lewis Carroll, de François Rabelais, de Tennessee Williams, de Samuel Beckett, du Marquis de Sade, de Jacques Tati, de Jean-Luc Godard, de Hans Christian Andersen, de Bertolt Brecht, de Victor Hugo, de Jacques Offenbach, de Michel Audiard, de Steven Spielberg, deFederico Fellini, d'Edgar Allan Poe, de Jules Verne, de Jean de La Fontaine OU ENCORE À la manière du théâtre de boulevard, de la comédie musicale, du drame, du spot publicitaire, de la science-fiction, de la sitcom, du roman (ou film) policier, du roman (ou film) d'aventures, du western, du peplum, du film d'horreur, des contes et légendes, du théâtre nô, duthéâtre antique, de l'épopée médiévale, de la Commedia dell'arte, du roman à l'eau de rose, du mélodrame, des mille et une nuits, du cinéma muet, du suspense et grand frisson, du théâtre de marionnette (ou de guignol) GENRE T AS PLUTOT INTERET A CONNAITRE TES CLASSIQUES !

une catégorie d'expression:

  • Rimée, ou en rime
  • Chantée : tout doit être chanté
  • Comédie musicale : du chant, de la danse, des dialogues
  • Jukebox : tous les dialogues doivent être tirés de chansons
  • Sans parole : tous les bruitages, sons, grognements etc. sont autorisés, mais aucune parole distincte.
  • Silencieuse : aucun son quel qu'il soit n'est autorisé.
  • Playback, ou doublage américain : des comédiens jouent dans la patinoire, et d'autres font leurs voix

version mixte et en 15 minutes.

Et là, payes ton moment de solitude ...

Heureusement, il y a le caucus (le S est à prononcer, bien sûr) : c'est un très court moment de concertation qui ne dure que quelques secondes et qui permet à l'équipe de poser les grandes lignes.

Et maintenant, les équipes s'affrontent, se battent et se débatent mais toujours dans le respect et l'écoute de l'autre, sinon, ton impro elle tombe à l'eau comme un gros caca qui coule mais qui coulerait avec un public et ça, c'est rare un caca qui coule avec un public...

FIN DU JEU : tu votes en levant de ta petite main, le carton de la couleur de l'équipe choisie (attention, penses bien que la couleur choisie doit être celle que tu mets face à la scène, sinon, tu votes tout le contraire hein ?!). Et le point est donné à l'équipe qui aura eu le plus de carton en sa faveur.

Ce qu'on a vu vendredi dernier à La Caravelle c'était du P----N de haut niveau, les mecs ils étaient clairs ... et on a bien bien rigolé !

Le tout orchestré par les WACKIES, c'était vraiment ambiance !

Et juste pour la petite histoire, tu connais pas Hero Corp?

Et bien voici un petit lien qui te permettra de remédier à tout ça : LIEN

Y avait donc Simon Astier, Arnaud Tsamère, Jennie Anne Walker et le très très bon Arnaud Joyet. Que du beau monde.

Alors si tu veux aller au théâtre toi aussi, mais pas au grand, si tu veux rire et passer une bonne soirée, vas voir un match d'impro et tu deviendras comme moi un addict du genre !

Match Impro BIP versus Hero Corp
Match Impro BIP versus Hero Corp
Match Impro BIP versus Hero Corp
Match Impro BIP versus Hero Corp
Match Impro BIP versus Hero Corp
Match Impro BIP versus Hero Corp

Partager cet article

Repost 0
Les petites créations de Marina
commenter cet article

commentaires

organique 13/11/2014 13:32

Merci beaucoup pour cet article. Merci.